Le vivre-ensemble interculturel au sein des communes

Forum Gresil; Antiracisme Luxembourg; One people Luxembourg; Black History month Octobre 2024

Le vivre-ensemble interculturel est un processus participatif, dynamique et continu qui permet à chaque personne qui réside ou travaille au Luxembourg de vivre, de travailler et de décider ensemble. Il est fondé sur le respect mutuel, la tolérance, la solidarité, la cohésion sociale et la lutte contre le racisme et toute forme de discrimination. Il établit la diversité comme richesse et un atout pour le développement d’une société interculturelle.

Les communes, de même que toute personne vivant et/ou travaillant au Luxembourg, jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre de la politique du vivre-ensemble interculturel.

Forum GRESIL - fir d'Zesummeliewen an eise Gemengen

Séance d'ouverture

Mercredi dernier, le 22 mai 2024, s’est tenue la 12édition du Forum fir d’Zesummeliewen an eise Gemengen (Forum pour le vivre-ensemble au sein de nos communes, anciennement Groupe d’échange et de soutien en matière d’intégration au niveau local – GRESIL) au hall polyvalent à Dudelange.

Cette édition a rassemblé quelque 170 participants, représentant environ 60 communes et 25 associations œuvrant en faveur du vivre-ensemble interculturel.

Des responsables politiques, des représentants et agents communaux ainsi que des membres des commissions consultatives communales du vivre-ensemble interculturel se sont réunis pour échanger autour du thème “Les communes contre le racisme! Promouvoir le respect et la tolérance au niveau local”.

La séance a été ouverte par le ministre de la Famille, des Solidarités, du Vivre ensemble et de l’Accueil, Max Hahn. Dan Biancalana, bourgmestre de la Ville de Dudelange, et Emile Eicher, président du Syvicol, ont adressé un mot de bienvenue aux participants du Forum fir d’Zesummeliewen. Caty Diop et Madeleine Yougye de l’ASBL One People ont animé la rencontre, qui visait à présenter les actions mises en place au sein des associations et des communes en matière de lutte conte le racisme, dans le pays. 

Quiz interactif

Après les mots de bienvenue, Sandrine Gashonga de l’ASBL Lëtz Rise Up a présenté les recherches documentées de plusieurs chercheurs sur de l’histoire coloniale luxembourgeoise comme outil de lutte contre le racisme. Par la suite, Camille Perret et Manuella Tiako Penda de l’ONG Programmes d’aide et de développement destinés aux enfants du monde (PADEM) ont animé un quizz interactif sur les stéréotypes et le processus de discrimination. Cet exposé a permis à introduire les travaux de Sabrina Castello et Myriam Abaied de l’ASBL Ally Book Club ont expliqué les concepts de biais cognitifs, micro agressions, ethno-raciales, tout en proposant quelques bonnes pratiques pour les identifier et combattre. Enfin, Jessica Lopes du Centre d’étude et de formation interculturelles et sociales (CEFIS) a présenté les résultats de l’étude du CEFIS et du LISER sur le racisme et les discriminations ethno-raciales au Luxembourg. Bien que le problème soit complexe, le constat est que le racisme et les discriminations ont un coût social et psychologique, pour les victimes et les auteurs, et aussi un coût qualifié d’inefficacité économique, par la mise hors circuit de nombreuses compétences. 

Forum Gresil; Antiracisme Luxembourg; One people Luxembourg; Black History month Octobre 2024

Table ronde

Lors de la deuxième partie du Forum fir d’Zesummeliewen, les participants ont eu l’occasion d’assister à une table ronde sur les actions anti-racistes et antidiscriminatoires mises en place au sein des communes. Des exemples d’actions concrètes étaient présentés par Sammy Wagner, bourgmestre de la commune de Steinfort a insisté sur les formations qui ont permis de sensibiliser le personnel communal. Andreja Wirtz, Service égalité des chances de la Ville d’Esch-sur-Alzette a souligné l’importance de la présence d’espaces interculturels, lieux de dialogue et soutien. Cédric Czaika, actif au sein du Service ensemble quartiers Dudelange de l’ASBL Inter-Actions pour la Ville de Dudelangeà pour sa part mis en l’importance des activités intergénérationnelles dans la consolidation du lien sociale.

Le Plan d’Action National Contre le racisme devrait permettre à l’ensemble des acteurs de créer des synergies pour structurer et mesurer les clés de l’inclusion sur au moins trois grands secteurs que sont, l’emploi, l’enseignement et logement. 

© Photos Marc Lazzarini 

Forum Gresil; Antiracisme Luxembourg; One people Luxembourg; Black History month Octobre 2024

Partager avec vos amis /amies :